Cinémas d’éducation populaire

Cinémas d’éducation populaire
Pratiques cinématographiques en terrain non commercial
après 1945
Samedi 14 mars 2015
INHA –
Salle Jullian
de 9h15 à 18h30

Journée organisée par l’HiCSA et Les Trois Lumières

Comité scientifique : Roxane Hamery (Université Rennes 2), Laurent Le Forestier (Université Rennes 2), Mélisande Leventopoulos (Université Paris 8), Jean-Marc Leveratto (Université de Lorraine), Sylvie Lindeperg (Université Paris 1), Gaël Péton (Université Paris 1), Dimitri Vezyroglou (Université Paris 1).

Comité d’organisation : Mélisande Leventopoulos, post-doctorante, Labex Arts H2H, Université Paris 8, Gaël Péton, doctorant, HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, pour les Trois Lumières.

Programme du samedi 14 mars 2015

9h15 / Introduction : Mélisande Leventopoulos et Gaël Péton, organisateurs de la journée d’études

Redéploiement d’un champ d’intervention après-guerre
Modération : Mélisande Leventopoulos (Labex Arts-H2H)

9h30 / Pascal Laborderie (Université de Reims)
La Ligue de l’enseignement et l’aménagement d’un territoire culturel, politique et juridique au cinéma d’éducation populaire (1916-1955)
9h55 / Léo Souillés-Debats (Université de Lorraine)
Cinéma éducateur, éducation populaire et ciné-clubs à la Libération : la constitution d’une offre de formation par et pour le cinéma à l’attention des animateurs
10h20 / Valérie Vignaux (Université de Tours)
Georges Sadoul, secrétaire général de la Fédération française des ciné-clubs ou cinéphilie versus éducation populaire ?

11h15 / Pause

Construction et circulation des savoirs
Modération : Jean-Marc Leveratto (Université de Lorraine)

11h30 / Gaël Péton (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Joffre Dumazedier, les télé-clubs et le cinéma : les promesses de la « culture populaire » en milieu rural (1953-1962)

11h55 / Laurent Le Forestier (Université Rennes 2)
Entre mémoire et objectivation. Transmettre une histoire autre dans Éducation et cinéma (1954-1959)

12h40 / Pause

Expériences et itinéraires d’animateurs
Modération : Tangui Perron (chargé du patrimoine audiovisuel à Périphérie)

13h45 / Christian Chevandier et Dimitri Vezyroglou (Université Paris 1)
Un ciné-club syndical dans les années 1960 : George Valero et l’action culturelle de la CGT-PTT du Rhône
14h15 / Sébastien Layerle (Université Paris 3) et Monique Martineau-Hennebelle (directrice de publication de CinémAction)
Lire, voir, transmettre : Guy Hennebelle et Monique Martineau, le cinéma comme outil de formation (France-Belgique-Algérie, 1956-1968)

Encadrement de la jeunesse
Modération : Perrine Boutin (Université Paris 3)

15h15 / Roxane Hamery (Université Rennes 2)
La justice des mineurs et les ciné-clubs de jeunes dans l’après Seconde guerre mondiale : un modèle préventif et correctif de la délinquance
15h40 / Marina Vidal-Naquet (Université Paris-Ouest Nanterre)
Fernand Deligny, la Grande Cordée et « La caméra outil pédagogique » (1955) : histoire d’un film collectif à faire

16h25 / Pause

Archives

16h45 / Mélisande Leventopoulos et Gaël Péton
De nouvelles sources pour l’histoire des cinémas d’éducation populaire : les versements de la Jeunesse et des Sports et les archives Pierre Kneubühler
17h15 / Alain Carou (BnF) et Hélène Fleckinger (Université Paris 8)
Vidéo des premiers temps et éducation populaire : archives, pratiques, usages

18h15 / Conclusion : Jean-Marc Leveratto


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *